Emma, une mariée par correspondance

Résumé :

Éditorial d’Omaha, Nebraska le seize avril 1871.
Propriétaire de trente ans d’un petit ranch dans le Wyoming recherche sa future épouse.
Pour toute proposition, présentez-vous à l’adresse suivante avec cette annonce.
Agence matrimoniale de l’Ouest
4083 Woolworth avenue,
Omaha - Nebraska
Emma, jeune femme de vingt-deux ans en quête d’une vie meilleure, tente sa chance et répond.
Que lui réservera le destin ?
Emma nous raconte sa nouvelle vie de jeune mariée par correspondance à la nouvelle frontière de l’ouest de l’Amérique.
Elle vous confiera son quotidien empli de joies, de peines, mais aussi de tragédies.
Cette fiction se déroule aux États-unis au 19ème siècle, au Nebraska et au Wyoming.
Après la conquête de l’Ouest, beaucoup d’hommes cherchèrent à fonder une famille et le seul moyen pour eux d’attirer les femmes de l’Est fut par l’intermédiaire de petites annonces.

 

Mon avis :

C'est une jolie fiction historique que nous propose ici Angeline Monceaux. D'une plume sensible et agréable, elle retrace les épreuves traversées par Emma, jeune femme isolée et exploitée par ses employeurs au début de l'histoire, qui tente sa chance dans l'Ouest en répondant à une annonce matrimoniale. Refusant une vie de servitude et d'humiliations qui semble toute tracée, Emma espère trouver, par le biais du mariage avec un inconnu vivant dans un ranch du Wyoming, une chance de s'épanouir et de gagner en indépendance. Mais la vie dans l'Ouest n'est pas de tout repos : bêtes sauvages, cataclysmes, maladies... sans compter les relations humaines qui peuvent  réserver des surprises, pour le meilleur ou pour le pire ! Entre drame, romance et aventure, le roman suscite chez le lecteur l'envie de découvrir ce que la vie réservera à Emma et aux autres personnages, d'autant plus que l'on suit les protagonistes sur plusieurs années, les voyant ainsi grandir, évoluer, choisir leur voie... Je ne me suis pas ennuyée un seul instant, le rythme est bien choisi, alternant entre passages à suspense et moments plus apaisés. Les descriptions du quotidien de l'époque sont parfaites pour que l'on s'imagine aux côtés d'Emma, dans sa nouvelle vie de pionnière de l'Ouest. De plus, sans occulter la dureté de certaines épreuves de la vie, l'histoire garde toujours un message d'optimisme et de foi en l'être humain que j'ai trouvé bien agréable.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Angeline Monceaux (samedi, 17 octobre 2020 18:06)

    Merci pour ce joli retour, je suis très touchée
    Angeline