Le Sicilien (Philip Loraine)

Résumé :

En Sicile, les traditions ont noms Mafia et vendetta. C'est en touriste ignorant des usages les plus subtils du pays que Benedict Lister, Sicilien d'origine mais élevé aux Etats-Unis par ses parents adoptifs, débarque un jour à Palerme pour aller recueillir auprès d'une aïeule quasi inconnue l'étrange héritage d'un père légendaire. Benedict sait seulement qu'il est le fils d'une sorte de bandit d'honneur, et il ne songerait pas à en concevoir quelque fierté, bien au contraire. Au cours de son entreprise, il commence à entrevoir qu'en Sicile rien ne se fait sans l'autorisation de la Mafia et que les "mafiosi" locaux ont sans doute bien des raisons d'atteindre le petit village où l'attendent sa grand-mère et le secret de son père...

 

Mon avis :

Roman découvert par hasard dans un volume de la série "condensé des meilleurs livres du Reader's Digest". Le titre et le résumé ne pouvaient que me tenter.

Tous les ingrédients du bon roman mafieux y sont : les secrets, la violence, les armes, la vengeance, la famille, le sang, l'argent, le pouvoir, les femmes... On suit le personnage principal dans son évolution personnelle, aussi bien que dans la quête de sa grand-mère et du secret que celle-ci doit lui délivrer. Un secret maudit, comme on peut s'en douter, qui ne fera que le plonger davantage dans les milieux mafieux et les règlements de comptes. Confronté à des choix à chaque instant, aidé par certain/e/s et trahi par d'autres, Benedict devra sauver sa vie et choisir son destin.

Peut-on échapper à l'héritage familial, à ce qui coule dans nos veines ? De quelle marge de manœuvre dispose-t-on quand tout (et tous) autour de nous nous pousse à accomplir notre destinée ? Quelle limite entre la violence justifiée et la cruauté facile, entre la légitimité et la légalité ? Action, psychologie, mystère s'entremêlent parfaitement dans cette histoire dont la lecture a été très plaisante.

Écrire commentaire

Commentaires: 0