L'assassin de la rue Voltaire (H. Loevenbruck)

Résumé :

Août 1789. La Révolution continue d'embraser le pays. Alors qu'à Versailles, les députés rédigent la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, le jeune journaliste Gabriel Joly, endeuillé, peine à retrouver le goût de vivre. Mais une étrange affaire de meurtres va peu à peu le tirer de sa torpeur...
Dans le cercle très secret de la Comédie-Française, une série d'assassinats ébranle la troupe. Les uns après les autres, des comédiens et des employés sont tués en plein théâtre. Alors que Danton lui-même est soupçonné, Gabriel, aidé du pirate Récif, son fidèle ami, mène une véritable enquête policière dans les coulisses de la célèbre institution. Vrais et faux témoignages, poursuites... Dans un huis clos infernal, réussira-t-il, cette fois, à démasquer l'auteur de ces crimes odieux ?

 

Mon avis :

J'avais adoré le premier tome des aventures de Gabriel Joly, bien aimé le second, et j'avoue être beaucoup moins emballée par ce troisième opus. Peut-être est-ce trop "réchauffé" par rapport aux précédents livres avec moins d'effet de surprise dans ce genre mêlant fiction et réalité historique ? Pourtant, la Révolution française continue de se dérouler, mais on s'en éloigne un peu dans cet opus. Le journaliste Gabriel Joly repart sur de nouvelles affaires, mais j'ai eu de la peine à m'attacher au personnage cette fois (sa "reconversion" après son deuil et son désir de vengeance m'a paru caricaturale).

Reste l'intérêt pour le monde du théâtre au XVIIIè siècle, bien mis en avant dans l'histoire, et le personnage presque vivant qu'est la Comédie Française dont on découvre bien des secrets. Huis clos avec nombre de suspects limité un temps, exploration des lieux cachés au public rappelant un peu l'histoire du fantôme de l'Opéra, crimes à la mise en scène macabre et un dénouement qui tient la route : ce roman est resté pour moi une lecture plaisante dans l'ensemble.

Écrire commentaire

Commentaires: 0